Media

News Releases
Back

QUOI DE NEUF À SCOTTSDALE, EN ARIZONA AUTOMNE 2017

Le changement de saison est synonyme de constructions et rénovations d’hôtels, de nouveaux restaurants,
de lieux d’intérêt excitants pour les arts et les familles et de plaisir sur le green à Scottsdale

SCOTTSDALE, Ariz. (23 octobre 2017) – Bien que les températures soient à la baisse, les nouveaux développements carburent néanmoins à grande chaleur à Scottsdale. De nouveaux endroits pour manger, jouer et séjourner ouvrent leurs portes dans cette ville du désert fort animée, la rendant une destination à visiter sans faute durant la saison froide.

 

SCÈNE HÔTELIÈRE

QUAND LE LUXE EST CONTAGIEUX
Scottsdale a récemment accueilli deux nouveaux hôtels en plus d’être sur le point d’en ajouter deux autres à son répertoire d’hébergements.

Le Ritz-Carlton Paradise Valley prévoit ouvrir ses portes d’ici la fin de 2018. Cette construction neuve de 200 chambres offrira de tout — service exemplaire, vues spectaculaires sur Camelback Mountain, intérieurs modernes et élégants et emplacement à seulement quelques minutes du centre-ville de Scottsdale. Parfait pour une pause rafraîchissante dans la chaleur du désert, le Ritz-Carlton Paradise Valley disposera de la plus longue piscine d’Amérique du Nord, avec plus de 400 pieds. Les autres atouts de cette propriété sont un spa de classe mondiale de 20 000 pieds carrés – qui abritera des espaces de soins intérieurs et extérieurs – et un jardin avec verger d’agrumes. Tout juste à côté, la clientèle sera invitée à visiter The Palmeraie, dont les 160 000 pieds carrés d’espaces à usages multiples seront conçus pour abriter 60 boutiques luxueuses de spécialités ainsi que des restaurants appartenant à des chefs célèbres aux échelles locale, nationale et internationale. Le projet table également sur la construction à venir de résidences haut de gamme, d’une épicerie fine et d’un hôtel boutique. La conclusion de la phase I du The Palmeraie est prévue pour 2019.

Un nouvel hôtel boutique de style fera également son apparition à Scottsdale cette saison. Situé sur une propriété de 4,5 acres, l’Hôtel Adeline offrira une signature contemporaine urbaine avec 213 chambres – dont cinq suites très spacieuses de 600 pieds carrés – et près de 10 000 pieds carrés d’espaces intérieurs et extérieurs pour la tenue d’événements privés. De 1 700 pieds carrés, la Salle de Bal Hayden pourra accueillir jusqu’à 120 personnes. Ceux qui souhaiteront organiser un événement plus intime pourront réserver la salle de conférence de 345 pieds carrés, qui pourra accueillir une douzaine de personnes, ou s’en remettre au bar à whisky & salon détente de l’hôtel, qui se présentera comme un lieu inusité pouvant accueillir jusqu’à 30 personnes. Les autres atouts de cet hôtel à la fois contemporain et bohème seront une piscine de 3 000 pieds carrés sans bordure, laquelle sera dotée d’un bar et entourée de cabanas et jardins avec jeux sur l’herbe et chaises longues suspendues. On y trouvera aussi une terrasse de 2 200 pieds carrés en bordure de la piscine (églement accessible pour les événements extérieurs), un restaurant de spécialités méditerrannéennes américaines offrant tous les services ainsi qu’un café pour les déjeuners rapides décontractés et le lunch. Les menus mettront l’emphase sur les ingrédients frais, les plats de saison et autres mets inspirés de ce qui se fait localement et seront agrémentés d’une carte des bières artisanales et cocktails originaux. Les chambres seront dotées d’un ameublement moderne en bois avec une élégance rétro, d’un bureau de travail encastré de type “live edge”, d’une grande douche à jets de pluie, d’un mécanisme RFID d’ouverture de portes sans clé ainsi que d’un téléviseur LG Smart de 50 pouces. Les visiteurs auront aussi accès à un centre de conditionnement physique et se verront offrir un service de transport sur le site même de l’hôtel et jusqu’à 3 km autour de la propriété.

Le Mountain Shadows a ouvert ses portes le 1er avril 2017 et constitue un lieu convoité de Paradise Valley. L’établissement d’origine de cet endroit, le Marriott Mountain Shadows Resort, fut construit en 1959 et mit la barre très haute dans le registre du luxe du Sud-Ouest. Reconstruit au complet par Woodbine Development en partenariat avec Westroc Hospitality – qui gère l’Hôtel Valley Ho et le Sanctuary Camelback Mountain Resort –, cet hôtel boutique de 183 chambres offre tous les services et propose un salon détente, un centre de conditionnement physique de 5 000 pieds carrés, 12 500 pieds carrés d’espaces intérieurs pour les réunions et 25 000 pieds carrés additionnels d’espaces extérieurs pour la tenue d’événements. De plus, le Mountain Shadows Golf Club voisin arbore un nouveau look. Portant le nom de The Short Course, ce parcours de 18 trous, par-3, est conçu pour être accessible aux débutants tout en étant assez stimulant pour les golfeurs d’expérience. L’hôtel abrite un restaurant prestigieux, le Hearth ’61, qui sort tout droit de l’esprit créatif du chef renommé Charles Wiley. Le Hearth ’61 met en vedette une cuisine simple axée sur les ingrédients et ce, dans un décor qui se marie parfaitement aux panoramas époustouflants sur le désert.

L’Andaz Scottsdale Resort & Spa de la Hyatt Hotels Corporation a ouvert ses portes en décembre 2016. L’hôtel s’est allié à la Cattle Track arts compound – longtemps la résidence et le studio de quelques-uns des plus illustres artistes du Sud Ouest comme Philip Curtis et Fritz Scholder – afin d’incorporer des oeuvres d’art et autres touches artistiques d’un bout à l’autre de la propriété, qui vont d’oeuvres magistrales sur les murs jusqu’à la vaisselle. Puisant son inspiration auprès de grands personnages comme Alexander Girard, Frank Lloyd Wright et Paolo Soleri, les intérieurs de la propriété présentent des designs du désert du milieu du siècle qui rendent hommage aux années 1950. L’Andaz Scottsdale Resort & Spa propose 201 chambres de style bungalow, le Palo Verde Spa & Apothecary – un spa offrant tous les services et connu pour sa philosophie basée sur la guérison naturelle et ses traitements haut de gamme ayant recours à des ingrédients d’un botaniste de Sedona – et plus de 46 000 pieds carrés d’espaces pour la tenue d’événements et de réunions, le tout sur un terrain de plus de 22 acres. Les visiteurs peuvent également déguster un assortiment de mets de portion réduite et de plats à partager au restaurant vedette de l’établissement, le Weft & Warp Art Bar + Kitchen. Le chef Adam Sheff, qui, avant de se joindre au Andaz Scottsdale, travaillait au Park Hyatt New York City, y propose une cuisine inspirée des saveurs et ingrédients locaux afin de créer une expérience gastronomique novatrice dans un décor à la fois sophistiqué et relaxant qui surplombe Camelback Mountain.

UN NOUVEAU LOOK
Voici, en grande primeur, cinq établissements luxueux de Scottsdale qui présentent un nouveau design.

Véritable joyau du désert de 250 acres, situé au pied de Camelback Mountain, le The Phoenician, a Luxury Collection Resort, Scottsdale a débuté en août la phase III de ses travaux majeurs et dont la conclusion est prévue en 2018. Les travaux prévoient la construction d’un nouvel Athletic Club de deux étages - dont l’inauguration est prévue d’ici mars 2018 – et la refonte du design du terrain de golf. Il s’agit ici d’un projet de 10 mois qui débutera en janvier 2018 et dont l’objectif est de reconfigurer le parcours, qui passera de 27 à 18 trous. L’Athletic Club offrira un centre de tennis avec des courts de pickleball et un court de basketball. L’établissement proposera aussi un centre d’activités avec arcade et cinéma, une boutique et un spectaculaire centre de conditionnement physique dernier cri, de plus de 4 600 pieds carrés, doté de la “technologie fitness sur mesure” pour les voyageurs occupés mais tout autant passionnés d’entraînement.

De son côté, le Royal Palms Resort & Spa effectue des rénovations de plusieurs millions de dollars à ses 119 chambres, incluant la Suite Présidentielle feutrée, ainsi qu’à certains de ses espaces qui accueillent les événements et les réunions. Cette vague de fraîcheur s’inscrit dans la continuité des récents travaux d’amélioration effectués à la piscine et à l’espace détente de l’hôtel, aux lieux où se tiennent les événements et à l’environnement paysager luxuriant. L’éclairage et la luminosité des chambres y sont accentués avec des teintes chaudes du désert et un ameublement éclectique. Les chambres présentent aussi, dorénavant, une nouvelle décoration constituée d’éléments et d’oeuvres d’art qui rappellent les textures somptueuses de la Méditerranée. La terrasse de la piscine propose des cabanas avec lits aux courbes modernes et un nouveau menu de cocktails et plats gastronomiques de saison conçu par le chef exécutif Todd Allison. Les travaux des chambres et des espaces pour les événements sont réalisés en plusieurs phases. De nombreuses chambres ont été complétées en juillet et la totalité des rénovations prendra fin cette saison.

Icône moderne du milieu du siècle située au centre-ville de Scottsdale, l’Hôtel Valley Ho vient de compléter, en septembre dernier, la rénovation complète de ses chambres et de ses suites dans la zone Tower. Le refonte du design de cet hôtel luxueux à même l’hôtel se dévoile par un nouvel éclairage, un nouveau décor, un nouveau plancher et de nouvelles boiseries, le tout inspiré par l’ambiance du milieu du siècle. Certains meubles emblématiques de l’hôtel, comme les divans B&B Italia et les fauteuils Knoll Lounge Chairs, ont été restaurés avec des tissus somptueux aux tons de joyaux audacieux. Tous les nouveaux éléments s’inscrivent dans la signature propre de la propriété qui consiste en un mélange du moderne contemporain et des influences du milieu du siècle. Dotées d’une cuisinette complète, d’une penderie de grande dimension et laveuse/sécheuse, les unités d’hébergement de cette zone chaleureuse rehaussent d’un cran la notion de confort.

La fin des rénovations du Scottsdale Resort at McCormick Ranch, A Destination Hotel est également prévue pour cet automne. Les travaux consistent à refaire complètement le décor et l’aménagement et revoir l’ameublement des trois Suites Présidentielles du McCormick Building de l’hôtel. Ces unités d’hébergement haut de gamme subiront une refonte à grande échelle de la structure, de telle sorte à convertir les espaces en un concept à aire ouverte. Nouveaux rideaux, nouvelle literie, nouvel esthétisme élégant, nouvel ameublement et palette de couleurs joyeuses. En août, l’hôtel a annoncé l’ouverture du General Store & Trading Post, à la fois un nouveau marché de style boutique et un lieu pour faire une pause et destiné aux organisateurs partenaires de réunions et gens d’affaires. Ce lieu propose un espace public, une succursale UPS et une variété de choix en matière de repas légers gourmets. Cet hôtel est le premier de Scottsdale à offrir cette nouvelle tendance de l’heure qui consiste à faciliter le processus de planification des organisateurs et aider les groupes à réduire leurs dépenses pour la nourriture et les breuvages. Cet ajout fait partie des efforts continus déployés depuis septembre 2015 pour améliorer les lieux. Onze millions $ ont été investis dans la transformation des lieux et dans la revitalisation de ses services, dans ses installations intérieures et extérieures pour les événements et dans les services et produits culinaires.

C’est ce mois-ci, en octobre, que le nouveau Hampton Inn & Suites Scottsdale Shea ouvrira ses portes. Il est situé à seulement quelques minutes de l’Airpark District, de l’Aéroport de Scottsdale, du centre-ville de Scottsdale et du Scottsdale Fashion Square Mall. Les clients de l’hôtel auront un avant-goût de la vie nocturne à l’un des casinos situés tout près et pourront sinon assister à un événement sportif dans l’un des lieux des environs où sont présentés des événements sportifs professionnels, dont le Salt River Fields, où les Arizona Diamondbacks et le Colorado Rockies Spring Training ont élu domicile. Les attractions locales telles que l’OdySea in the Desert, le Dolphinairis et le Butterfly Wonderland se trouvent à seulement quelques kilomètres de là.

ICI & LÀ À SCOTTSDALE

DINOSAURES & CHUTE LIBRE DANS LE DÉSERT
Le complexe OdySea in the Desert de 200 millions $ – qui se veut un foyer d’activités pour la famille avec l’OdySea Aquarium, d’une superficie de 16 acres, le Butterfly Wonderland, l’OdySea Mirror Maze et le Polar Play – accueillera bientôt Pangaea Land of the Dinosaurs. Il s’agit d’une exposition de 3 millions $ qui débutera le 24 novembre et qui combine les émotions fortes que provoque un concept sur le thème des dinosaures incorporant des éléments éducatifs, et qui permettent ainsi aux familles de s’enrichir sur ces créatures mystérieuses, ici même à Scottsdale. Ce lieu d’intérêt présentera plus de 50 dinosaures animatroniques grandeur nature, errant ici et là, à travers le site, ainsi que des activités interactives comme des excavations de fossiles, le drainage – qui permettra aux enfants de chercher des fossiles de dinosaures, du maquillage facial et des ateliers de ballons afin de rendre vie au monde préhistorique. Les visiteurs pourront même avoir des têtes-à-têtes avec quelques-unes des créatures les plus terrifiantes et fascinantes qui aient jamais marché sur Terre et ce, grâce à des expériences de réalité virtuelle. Les visiteurs seront aussi invités à partir en balade à travers des reconstitutions réalistes d’habitats grâce à des promenades stationnaires et pédestres sur les traces des dinosaures.

 

À un coin de rue de l’OdySea in the Desert, il se trouve le simulateur de chute libre iFly, qui a ouvert à Scottsdale en janvier 2017. Cette expérience d’aventure propose tout l’équipement nécessaire, une session d’entraînement personnalisé et une envolée dans la chambre d’envol. iFly est une activité pour la famille et tout autant désignée pour les groupes qui recherchent un niveau élevé d’aventure.

ÉVEILS ARTISTIQUES
Des artistes de toutes les sphères de la vie ont été inspirés par la beauté à couper le souffle de Scottsdale et, par conséquent, ils y ont laissé leur marque à travers la ville. Dans ces lieux d’intérêt artistique, certaines des plus récentes nouveautés sont des incontournalbes.

Cette année marque le 150ème anniversaire de la naissance de Frank Lloyd Wright et si vous regardez d’assez près, vous pouvez découvrir les influences de Frank Lloyd Wright partout à Scottsdale. Mais si vous souhaitez une séance plus approfondie sur le génie architectural, participez à un Insights Tour au Taliesin West, ce lieu qui fut sa résidence privée, son studio et sa bibliothèque - une architecture en soi. Quelle façon merveilleuse de célébrer que de s’enrichir sur l’histoire et le design de longue date du “désert comme formidable laboratoire” de Frank Lloyd Wright et de découvrir quelques-unes des excentricités qui ont contribué au succès de sa carrière dans l’architecture. Le 4 novembre, le Taliesin West accueillera l’événement Frank Lloyd Wright 150th Birthday Gala: A Red Tie Eventafin de rendre hommage au plus célèbre architecte des États-Unis et aux principes qu’il a institués il y a une centaine d’années – et qui sont toujours aussi pertinentes aujourd’hui qu’elles l’ont été lorsqu’il les a développées. La fondation propose aussi de nouvelles visites, l’une du jardin, qui met en lumière la vie végétale du désert au Taliesin West, ainsi qu’un tour privé à la découverte de sa collection d’objets d’art. Des colloques et ateliers sont également offerts.

Par ailleurs, offrez-vous une immersion dans la vie et l’oeuvre de l’architecte et artiste précurseur américain Paolo Soleri avec “The City Is Nature, au Scottsdale Museum of Contemporary Art (SMoCA), qui a débuté le 13 octobre. Cette rétrospective sans précédent – la plus grande collection d’oeuvres originales de Soleri à être présentée en Amérique du Nord depuis 1971 – raconte, par le biais de ses cahiers à dessins, maquettes architecturales, sculptures, impressions et photographies, l’histoire des milliers de possibilités pour l’espace bâti urbain qu’il a explorées durant les 60 ans de sa carrière. Les visiteurs découvriront les idées et les méthodes de travail derrière l’idée novatrice de Paolo Soleri: “l’arcologie” – la fusion de l’architecture et de l’écologie – qui s’est avérée déterminante en cas de problématiques actuelles en regard des villes durables, du changement climatique, de l’énergie renouvelable et de la prolifération des zones suburbaines. L’exposition pose un regard sur ses premières oeuvres artisanales en bronze et en céramique, ses designs de matériaux et sérigraphies, en plus d’examiner l’engagement personnel de l’artiste dans l’art et l’architecture de son époque, la vaste reconnaissance de son travail, ses liens avec Frank Lloyd Wright et son influence sur la contre-culture américaine des années 1960 et 1970.

À la porte d’à côté, au Scottsdale Center for the Performing Arts, stars de la chanson, comédiens et présentateurs occuperont la scène. La comédienne Rita Rudner, qui détient le record du spectacle de comédie en solo qui a été le plus longtemps à l’affiche à Vegas, y présentera son humour unique tout en douceur le 11 novembre. Quelques jours plus tard, c’est l’un des auteurs en humour les plus illustres des États-Unis, David Sedaris, qui y prendra l’affiche, le 18 novembre. Les grands titres qui défileront à ce Centre des Arts durant le Temps des Fêtes seront “Sister’s Christmas Catechism”, Philharmonique de Scottsdale, A Merry-Achi Christmas, Windham Hill®: Winter Solstice et Big Bad Voodoo Daddy’s Wild Swingin’ Holiday Party. Puis, la saison 2017-2018 se poursuit en 2018 avec un horaire intense de soirées-jam offertes par différents artistes. Parmi ceux-ci: “Late Nite Catechism”, Dvorak: American Quartet, The Manhattan Transfer, Ladysmith Black Mambazo, A Date With John Waters, La Gran Fiesta, Megan Hilty, et Parsons Dance.

Dirigeons-nous dehors pour apprécier la beauté du désert au plus grand jardin botannique du Sud-Ouest, le Desert Botanical Garden, où une saison spectaculaire des arts de la scène sera animée par des artistes, musiciens locaux, danseurs et festivals énergiques. Le tout sera présenté dans un décor à couper le souffle composé de quelque 50 000 plantes du désert. Par ailleurs, les monarques, ces papillons remarquables, y ont fait leur retour en septembre pour la Fall Butterfly Exhibit, une exposition qui est présentée jusqu’au 19 novembre. Aussi, les sculptures de l’artiste américano-japonais Jun Kaneko ont élu domicile dans ce jardin depuis le 13 octobre. Jusqu’au 13 mai 2018, les visiteurs peuvent admirer, au coeur de la flore du désert, ses oeuvres de bronze et de céramique, à la fois vives et lustrées, qui sont renommées à l’échelle internationale. Puis, en vrac, la série de concerts Music in the Garden est à l’affiche jusqu’au 17 novembre, la 15ème Annual Día de los Muertos Celebration – un festival de deux jours mettant en vedette la musique, la danse et les contes – sera présentée les 4 et 5 novembre, et, en novembre et décembre 2017, l’événement phare de la tradition des Fêtes dans le Sud-Ouest, Las Noches de Luminarias, embellira le jardin avec 8 000 luminarias allumés à la main et des milliers de lumières blanches étincelantes.

Une fois encore, les arts s’expriment à ciel ouvert grâce à de nouvelles oeuvres provenant de la Scottsdale Public Art. Suspendue au-dessus du canal de la ville, dans le secteur de Scottsdale Waterfront, l’oeuvre “Reflection Rising” – une sculpture cinétique colorée crée par Poetic Kinetics – incarnera cette réalité à l’effet que la nature est en constante évolution autour de nous. Les passants pourront l’admirer en novembre 2017. Une deuxième oeuvre d’art provenant de la Scottsdale Public Art, intitulée “PRISMATICA”, fera tourner les têtes du 24 novembre au 31 décembre; l’oeuvre se veut un arc-en-ciel infini de reflets provoqués par 25 prismes géants pivotants. Ces oeuvres s’inscrivent dans l’événement Scottsdazzle! Celebration à l’affiche durant tout le mois.

Scottsdale rend également hommage à ses racines de l’ouest au Western Spirit: Scottsdale’s Museum of the West. Depuis son ouverture en 2015, cette attraction à but non lucratif, où les contes sont à l’honneur, s’est forgée une belle réputation en étant l’une des plus jeunes sociétés à être certifiée Smithsonian Affiliate. Les expositions actuellement à l’affiche sont “Grand Canyon Grandeur”, présentée jusqu’au 31 décembre 2017 – et mettant en vedette 100 portraits, à la fois remarquables et significatifs sur le plan historique, de l’une des merveilles naturelles les plus vénérées au monde, et “Canvas of Clay: Hopi Pottery Masterworks from The Allen and Judith Cooke Collection”. Couvrant une période de six siècles et mettant en vedette plus de 65 des potteries Hopi les plus raffinées à être exposées pour la première fois, l’exposition “Canvas of Clay” fait une immersion profonde dans l’histoire et les traditions stylistiques des Hopi. Cette collection renferme notamment 18 céramiques de Nampeyo de Hano, la céramiste Hopi la plus célèbre.

JURER QUE PAR LE GOLF

PLAISIR “PAR” TOUS
Parcourez les 27 trous du The Westin Kierland Golf Club – un terrain dirigé par le groupe Troon – d’une autre façon amusante grâce à l’arrivée des scooters Kierland TurfRiders. Depuis que le Westin Kierland Golf Club a introduit le golf en Segway en 2002, le conditionnement physique, le plaisir et la vitesse du jeu sont au sommet de ses préoccupations. À la fois légers et très malléables sur le gazon, ces nouveaux scooters peuvent atteindre une vitesse de 38 km/h sur des collines plus prononcées et permettent également aux golfeurs de se déplacer et s’arrêter sur les sentiers empruntés par les voiturettes de golf. Ces scooters s’inscrivent dans la tradition de la marque de créer une expérience de golf unique. Les TurfRiders se joignent à la flotte des véhicules de golf du Club, flotte qui comprend des vélos de golf, des GolfBoards – pour “surfer sur la terre”, des voiturettes à température contrôlée avec brumisateurs – pour les mois d’été – et des voiturettes de golf à quatre passagers.  Pour ceux qui recherchent une expérience encore plus unique, le Kierland Golf Club propose un programme de golf écossais où les golfeurs jouent au golf dans un kilt écossais traditionnel.

Le parcours de golf Monument du Troon North Golf Club – un parcours primé de 18 trous conçu par Tom Weiskopf – vient de compléter, cet été, un projet d’amélioration de trois mois qui prévoyait le resurfaçage des greens et la reconfiguration du parcours de telle sorte à lui redonner sa silhouette, sa taille et ses courbes originales – en utilisant les données GPS fournies par le plan de conception d’origine de Weiskopf. Ces améliorations constituent les premiers changements importants apportés au parcours depuis sa rénovation et sa reconfiguration en 2007.

Par ailleurs, en janvier 2018, le Phoenician Golf Club subira une transformation et une reconfiguration totales dans le but de transformer le parcours actuel de 27 trous en un parcours 18 trous. Ces changements majeurs font partie de la phase III des améliorations majeures entreprises par The Phoenician, a Luxury Collection Resort, Scottsdale. La reconfiguration de ce parcours de golf prévoit une diminution des distances entre les greens et les tees et ce, dans le but de rendre l’expérience du jeu encore plus agréable pour les joueurs. Le thème central de l’aménagement paysager du nouveau parcours – qui fait largemant usage du bunker – mettra en vedette la beauté unique du Désert de Sonora. À vos marques!

PAYSAGE CULINAIRE

QUAND LES VACANCES N’ONT JAMAIS GOÛTÉ AUSSI BON
“Bon appétit” prend une nouvelle dimension à Scottsdale, cette capitale gourmande du Sud-Ouest. Après avoir passé sous le radar pendant des années, cette oasis culinaire reçoit enfin la reconnaissance qu’elle mérite. Elle a récolté les honneurs d’Esquire, de Food & Wine, de la James Beard Foundation et de AAA, pour ne nommer que ceux-là. Découvrez quelques-unes des nouveautés culinaires qui viennent de se pointer.

C’est ce mois-ci que le Famous 48, un nouveau restaurant de style taverne américaine, se joindra aux Cold Beers & Cheeseburgers, The Funky Monk et Wasted Grain de la Square One Concepts, au centre-ville de Scottsdale. Au Phoenician, le nouveau Mowry & Cotton – qui prend la relève du Il Terrazzo – proposera un éventail de mets régionaux et autres plats américains à base de charcuteries, dès cette saison. En mettant le cap un peu plus au nord, le Cien Agaves du centre-ville prend de l’expansion avec une nouvelle adresse dans le nord de Scottsdale et ce, à compter de novembre 2017. Puis, décembre marquera l’ouverture d’une nouvelle succursale du restaurant Original ChopShop Co., cette fois-ci sur la Promenade de Scottsdale.

Une adresse déjà bien connue de la scène culinaire de Scottsdale, le restaurant FnB, un grand favori de Scottsdale, a récemment multiplié ses charmes de longue date avec l’ouverture de son nouveau FnBar. Ce bar a pris la place de l’ancien marché local du restaurant, le Bodega, et part à la reconquête du design du lieu d’origine du FnB. Les espaces rénovés présentent un bar avec surface de marbre pouvant accueillir huit clients et un plancher de mosaïque absolument ravissant, rappelant le look d’origine du FnB. De plus, le restaurant a étoffé son menu des breuvages avec l’ajout d’une liste des cidres et l’instauration d’une liste des vins sur rotation, à des intervalles de quelques semaines. Cette liste des vins mettra l’emphase sur une région différente chaque fois.

SE BALADER SUR LA ROUTE DES VINS
Bien que le concept “de la ferme à la table” soit encore très à la mode dans le monde culinaire, Scottsdale élève d’un cran le concept – avec “de la vigne à la table” – en inaugurant quatre salles de dégustation de vins d’Arizona, dans le centre-ville. Ces salons de dégustation sont en quelque sorte un livre d’histoire qui parle de la centaine de vignobles primés de l’État, et dont plusieurs proposent des vins qui ont recueilli 90 points sur l’échelle de Wine Spectator. Prenez la LDV Wine Gallery, par exemple. La Wine Gallery transporte les saveurs de la région vinicole de Willcox au coeur de Scottsdale. Sirotez un verre de Syrah, de Grenache ou de Viognier sous deux patios ombragés ou dégustez quelques bouchées tout en savourant quelques gorgées dans le bar à dégustation et la cuisine à aire ouverte. Aussi, chaque premier mardi de chaque mois, attablez-vous au Supper Club décontracté du LDV pour y savourer un repas trois services inspiré de ce concept “du vignoble à la table” et dont les menus seront conçus à partir d’ingrédients locaux et de saison. À environ 45 minutes de la LDV Winery, direction sud de l’Arizona, se trouve un autre vignoble dont la réputation est déjà établie — Aridus Wine Company. Ce vignoble géré par une famille peut bien arborer le titre de plus grande institution de broyage de raisins en Arizona, outre Willcox, vous pourrez tout de même déguster plusieurs cépages dans leur salle de dégustation du centre-ville de Scottsdale. Et vous n’aurez pas à vous rendre à Willcox ou Jerome pour déguster des vins des Salvatore Vineyards. De taille modeste, ce vignoble géré par une famille dispose d’un salon de dégustation au centre-ville de Scottsdale, et vous y serez invité à déguster un pinot grigio rose, un malvasia bianca ou l’un de leurs vins d’agave. Finalement, la toute dernière recrue de cette scène vinicole florissante est le Carlson Creek Vineyard, un autre vignoble installé à Willcox. Cette recrue a ouvert un salon de dégustation au centre-ville de Scottsdale à l’été de 2016. Sirotez du vin dans ce salon de 2 300 pieds carrés ou participez à un séminaire éducatif afin d’en savoir davantage sur la fabrication du vin en Arizona.

Impossible de savoir où commencer? Tracez un circuit de dégustation en utilisant ici la carte de la Scottsdale Wine Trail.

Évadez-vous dans la nature encore vierge du Désert de Sonora. La vitalité imprévisible et le confort sans égal de Scottsdale font de cette ville une destination qui ne ressemble à aucune autre. Hôtels, spas et terrains de golf de classe mondiale tapissent encore et toujours l’horizon tandis que les fêtes dans les piscines sur les toits, les bars nouvelle tendance et les restaurants uniques en leur genre font du paysage urbain dynamique un tableau animé bien réel. Alors partez, venez et découvrez ce qui bourgeonne dans le désert.

French version of this below:

Laura McMurchie, vice-présidente des communications
Jennifer Duffy, directrice des communications
Christina La Porte, responsable des communications